PERDRE SES CHEVEUX AU PRINTEMPS

Ajouter à mes favoris
Partager cet article rend les cheveux plus beaux !

PERDRE SES CHEVEUX AU PRINTEMPS

perdre cheveux

À l’arrivée du printemps, il est commun de perdre un peu plus de cheveux qu’à l’accoutumée. Si ce phénomène passager peut être source d’inquiétudes à la vue d’une quantité plus importante sur la brosse le matin, il n’en reste pas moins naturel. Mahasoa fait le point avec vous.

 

La perte de cheveux saisonnière, qu’est-ce que c’est ?

C’est une chute partielle des cheveux au changement de saison.  Elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Il s’agit d’un phénomène passager qui dure entre 2 et 3 mois, le temps d’un cycle.

ne plus avoir de fourches

Reconnaître la chute de cheveux saisonnière :

La chute de cheveux saisonnière se produit principalement deux fois par an : au moment de l’automne et du printemps. La chevelure est semblable à une forêt dont les arbres poussent durant 2 à 7 ans, vivent puis meurent et chutent.

Cette chute de cheveux est réactionnelle. Elle survient généralement au début de l’automne et au printemps. Il est facile de repérer l’alopécie saisonnière, car les cheveux tombent par poignées, bien plus que la norme habituelle.

alopécie saisonnière

La chute de cheveux saisonnière : est-ce vraiment grave ?

Ce phénomène n’est pas grave s’il ne dure pas plus de 3 mois. Le cycle capillaire dure en moyenne de 2 à 5 ans et il peut se répéter jusqu’à 25 fois tout au long de notre vie. La chute de cheveux saisonnière rend le cycle capillaire plus court, mais elle n’impacte en rien la repousse de nouveaux cheveux.

Freiner la perte de cheveux :

– Tout d’abord, il faut trouver une routine adaptée à sa chute de cheveux : 

Si vous êtes souvent exposés à une chute de cheveux saisonnière, il faut la prévenir avec une routine capillaire adaptée.

C’est le cas de la gamme à la quinine et edelweiss de la marque Klorane qui prévient les chutes de cheveux. Retrouvez des cheveux résistants et forts en quelques mois seulement grâce à aux traitements Antichute à la Quinine et à l’Edelweiss BIO sur Mahasoa.

 

– Prendre des compléments alimentaires :

Le stress, les changements de saisons, la fatigue ou alors des bouleversements hormonaux tels qu’un accouchement peuvent conduire à une chute de cheveux passagère, ou appelée également chute de cheveux réactionnelle. Découvrez notre sélection de compléments alimentaires adaptés à tous types de cheveux.

– Masser son cuir chevelu :

Masser régulièrement et délicatement son cuir chevelu permet de stimuler la circulation sanguine et permet de stimuler la croissance et le cycle grâce au meilleur transport de nutriments nécessaires à la vitalité du cheveu jusqu’aux follicules pileux.

– On protège bien sa tête des rayons UV avec un chapeau par exemple

Une surexposition aux UV et au soleil peut agresser la chevelure ou fragiliser la fibre capillaire et la vieillir prématurément. Il faut se protéger en cas d’une exposition prolongée ou trop intense à l’aide d’un chapeau, une casquette, un foulard …

 

Si vous décidez de suivre nos recommandations, n’hésitez pas à nous tagguer sur Facebook ou Instagram afin de pouvoir les liker. Si vous souhaitez découvrir d’autres articles, c’est par ici ! 

 

 

Avis